Les conférences internationales sur le Trouble de l’Acquisition de la Coordination

En 1994, les principaux chercheurs dans le domaine se réunissent au cours d’une Conférence de Consensus international à London au Canada pour discuter de la nomenclature, de la description et de la définition, de l’évaluation et de la prise en charge des problèmes de coordination motrice chez l’enfant. Depuis les recommandations de ce groupe de chercheurs, la recherche et les échanges scientifiques dans le domaine se sont considérablement accrus.

En 1995, la première conférence sur les enfants avec TAC s’est tenue à Londres (Royaume-Uni). à la suite de cette réunion, une conférence a eu lieu tous les deux ans et est devenue l’événement majeur d’échange et d’actualisation des informations pour les chercheurs, les cliniciens ainsi que les parents. Dans l’optique d’améliorer l’accompagnement et les soins apportés aux patients et de parfaire notre connaissance du TAC, chaque nouvelle conférence s’intéresse à des sujets variés afin de faire avancer de façon collégiale des chercheurs d’horizons et de nationalités différents et d’harmoniser les connaissances et les pratiques.

En 2005, les chercheurs réunis lors du DCD-VI à Trieste fondent la Société Internationale pour la Recherche dans le TAC (International Society for Research into DCD) pour encourager la collaboration, informer, promouvoir et disséminer l’information ainsi que pour travailler à traduire les connaissances issues de la recherche. Une liste de diffusion (DCD-RES) est aussi créée pour les chercheurs et les cliniciens intéressés par l’étude du TAC. Les conférences de la Société internationale pour la recherche dans le TAC regroupent un nombre important de congressistes, chercheurs, professionnels et parents. En Europe, le nombre de participants augmente à chaque édition : 200 à Trieste en 2005, 400 à Lausanne en 2011.

historique